Biographie

le B 16
Crédit Photo: Axelle Klaproos Art

STAG par CHRISTIAN PACCOUD:

« La prière des athées.

Du fin fond des bistrots jusqu’aux grandes scènes des festivals, les chansons de Stag sonnent dans le panel mièvre de la nouvelle chanson à texte comme un appel à la vie les jours de gueule de bois. Les émotions n’y vont pas par quatre chemins, c’est du direct, du lourd finement proposé, de l’énorme surgi de l’envers des lois.

Partout où ça bouge, partout où les colères se lisent dans les yeux des vivants, partout où ça fleure bon la fraternité Stag est là, guitare au poing, comme une banderole au-dessus de la misère. Son chant relève les assis, balaye les idées reçues, réchauffe les cœurs bousculés par les humiliations.

Accompagné ou non de musiciens complices, c’est la guitare qui conduit, solide comme un arbre, libre et tonitruante. Elle flirte avec le rock, la soul, la balade ou la java sans demander la permission ! Il n’y a plus alors qu’à embarquer sur ce beau bateau.

Les personnages qui fleurissent dans ses chansons sont souvent les mêmes que les spectateurs ou les spectatrices qui les écoutent et se dandinent une pinte de bière à la main. C’est une révolte qui danse au rythme de ses rêves sur la piste d’un cirque imaginaire qu’on aurait repeint de rouge et de noir. La voix porte dans le chaos et semble invincible. Elle rassure les insoumis, elle emporte les désespérances dans une farandole militante et positive.

Stag c’est le mensonge révélé, les non-dits réhabilités, le chagrin dessoûlé. Il est en quelque sorte une réponse aux absurdités du monde capitaliste, une pensée pour ceux ou celles qui n’en n’ont plus, le théorème de la fraternité : une prière pour les athées. »

Christian Paccoud 2022

 » Quand Stag, la guitare à la main et les mots plein la bouche, passionné d’un espoir haut porté sur les notes dingues d’un texte qu’il gueule, chante, murmure, et fait se fracasser sur les barrières trop hautes de l’injustice ambiante, rencontre Hervé Legeay le guitariste atypique et virtuose sans barrière capable de jouer en ouverture d’Iggy Pop des Ramones ou de Bowie avec les Nights ou les Stepping Stones sur des tournées américaines et d’accompagner Jean Corti ou Sanseverino pendant 15 ans, cela donne un mélange détonnant aux effluves résolument rock & Roll. De la chanson impopulaires qui Gratte !!! « 

BIOGRAPHIE

Petit fils de Républicain espagnol condamné à mort par Franco et fils d’immigré, Stag Naît le 14 aout 1969 à Oullins dans le Rhône , Stag passe sa petite enfance dans le quartier de L’Yzeron puis son adolescence entre Irigny et Givors(69). Stag s’ennuie en classe et s’illustre par ses facéties et son irrévérence ( deux collèges et trois lycées) dans une école qui ne saura que trop peu souvent mettre en valeur ses qualités, hormis quelques enseignants givordins qui surent faire naître en lui une insatiable curiosité pour la littérature et les arts; à la décharge des autres il faut dire qu’il était particulièrement chiant; aussi écourte-t-il les études et entre dans la vie active très tôt . Il se rend aux états unis où il ne manquera pas de visiter Nashville, Memphis et de souffrir pendant les 8 heures de vol avec la guitare calée sur les jambes .Il rentre et travaille, dans le bâtiment pour un copain, mais la créativité lui manque, il vagabonde un temps, part en stop en Afrique, traverse le Sahara occidental jusqu’à Nouakchott et au Sénégal. Il revient, pose ses valises quelques temps à Tournon sur Rhône, au café du théâtre et au théâtre aussi, il s’essaie à la lumière artistique pendant un an ou deux mais l’aventure intermittente tourne court, il fini par gagner la Haute-Loire qu’il ne visitait jusqu’alors que dans des circonstances festives. Il s’installe un temps, pose la guitare, rénove une fermette et sa fille Zoé naît en 1998, il s’achète une guitare acoustique avec l’indemnité de naissance. Il est couvreur, charpentier, lauzeur à cette époque, il joue parfois dans les bars et chez les copains, chez Loulou surtout. Mais les mots le taraudent et il décide de régler ses comptes avec l’école. Il occupe un poste de surveillant d’internat et en profite pour passer le bac par correspondance, aux épreuves duquel il ne s’était pas rendu 15 ans auparavant et entre à la fac de Saint-Étienne en Histoire. Il poursuit cette voie universitaire jusqu’en thèse, dépose un sujet sur l’histoire de la solitude, il y travaille pendant 4 ans, à l’université dans un labo avec le CNRS. Depuis 2007, Stag n’a plus rangé la guitare, il écrit, joue, gueule, en 2012 il sort un album 13 titres seul .Il rencontre B.Roy à l’Ours Maçon qui vient le voir en concert à Paris et sous l’impulsion duquel il tente une nouvelle aventure , Staguev, puis en 2016 Stag & Co. En 2015 le hasard des enregistrements le propulse chez Laurent Thibault (ingénieur du son au château d’Hérouville de Bowie, Iggy Pop, Higelin…) au studio Le Château à Angers avec qui il concocte un nouveau projet, un Album 13 titres qu’il enregistre en octobre 2016 avec des musiciens de renoms, B-Roy, Francis Moze, Henry Sérafini, Rémy Hubert, Bubu Boirie, Franck Durand, Natalia Magliano et Laurent Thibault aux manettes. La sortie prévue de l’album est pour le 24 mars 2017. Côté scène une nouvelle formation à 4 voit le jour avec B-Roy (French Lovers, Manu Chao…, Patrick Lemarchand (Parrabellum, Flor del Fango, Marianne James…) et Alejo Marassi (La Banda del Oeste, Flor des Fango…). Les rencontres le nourrissent, ainsi, depuis décembre 2018 il se produit aussi en duo avec le guitariste Hervé Legeay (Sanseverino et bien d’autres…) et en trio avec à la batterie Jean Hanela (Trust…). Un album est en préparation avec également Johann Riche (Beltuner, Saez, Miossec, Higelin…) à l’accordéon.

Voilà la vie de Stag.

Rejoindre la conversation

2 commentaires

    1. C’est vrai, c’était entre la rue Ferrer le boulevard de l’Yzeron le pont d’Oullins et la saulaie… et c’était l’époque où il n’y avait pas décathlon nous roulions sur des vélos sans casque fabriqué avec des morceaux de vélos récupérés à la gandouse…

      J’aime

Laisser un commentaire

Répondre à Stag Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s